Catégorie : Actualités

05- Oct2022
Par: Hemen
279 Views

Offre d’Emploi chez HEMEN

Afin de pouvoir mener à bien les projets en cours et à venir, HEMEN a besoin de renforcer son équipe permanente.

Nous recherchons un.e. animat.eur.rice pour participer aux travaux en cours, animer le réseau des entreprises membres de Hemen, et concevoir de nouvelles actions avec nos partenaires ( ALB, AN, etc…).

Le poste est à pourvoir à partir de janvier 2023. C’est un emploi à mi-temps.

Si vous connaissez dans votre entourage une personne qui pourrait être intéressée et qui vous semble correspondre à la philosophie de HEMEN, n’hésitez pas à lui en parler et à lui demander de candidater.

Vous pouvez découvrir l’offre complète  ici Les candidatures sont à transmettre pour le 30 octobre 2022.

05- Oct2022
Par: Hemen
156 Views

Eusko Barter, un projet ambitieux pour tisser des liens entre les entreprises d’Euskal Herri

Il est difficile de présager de l’avenir, mais, on peut (malheureusement) faire l’hypothèse sans trop se tromper, que l’on va être confrontés à une crise économique de grande amplitude. Les prévisions des différentes instances internationales font d’ailleurs un peu frémir.

De cette dynamique de crise qui risque de s’enclencher, on peut retenir en conclusion deux éléments fondamentaux qui mettent en exergue les difficultés d’accès au crédit auxquelles les petites et moyennes entreprises risquent d’être confrontées.

On peut supposer que les taux d’intérêt vont rester très bas du fait de politiques monétaires extrêmement interventionnistes. Mais les banques, face au risque d’une  multiplication des défauts de paiement, vont durcir les conditions exigées  pour pouvoir accéder au crédit (notamment en matière de solvabilité).

                En ce qui concerne la situation des entreprises, à partir du moment où leur chiffre d’affaires diminue drastiquement, le remboursement des investissements pose problème, mais aussi le maintien de l’activité à flot du seul point de vue des charges d’activités courantes. Les entreprises vont ainsi être confrontées à de gros problèmes de trésorerie.

C’est dans ce contexte que le Comité de Pilotage de l’Eusko a décidé de mettre en œuvre une étude concernant la faisabilité d’un système de crédit inter-entreprises dénommé « barter » en anglais, ou qualifié aussi de circuit monétaire « B2B », de monnaie « business-to-business ».

Ce système relève d’une certaine façon d’une opération de troc. Par son biais, une entreprise cède un bien ou délivre un service à une autre entreprise, et reçoit en retour un autre bien ou un service de valeur égale, sans passer par une transaction en monnaie légale. Le cœur du fonctionnement d’un « barter » tient à un mécanisme de compensation qui enregistre toutes les opérations, en utilisant pour ce faire, une unité de compte spécifique au réseau d’échange (appelée unité de compte réseau : UCR)

Selon un sondage cité par une étude de l’ancien Pôle interministériel de prospective et d’anticipation des mutations économiques (« PIPAME »), 65 % des entreprises pourraient être intéressés. Soulignons par ailleurs que, sur le plan juridique, comptable et fiscal les échanges inter-entreprises sont parfaitement légaux en France.

Deux exemples de systèmes « barter » ont acquis une renommée internationale : le WIR en Suisse, et le Sardex en Sardaigne.

Pour les entreprises participantes, il n’y a pas nécessité d’engager de la trésorerie au préalable. C’est pourquoi, ce type de système est intéressant pour les petites et moyennes entreprises confrontées à des problèmes de liquidités et/ou ayant des difficultés d’accès au crédit bancaire. De plus, par rapport à un système de crédit inter-entreprises “classique”, la durée des crédits octroyés dépend des règles de fonctionnement dont se dote le réseau.

Cela étant, en temps de crises, le système de crédit « barter » présentent deux qualités importantes :

  1. Il constitue un vecteur de relocalisation de l’activité. Ainsi, dans le cas du Sardex par exemple, la proportion de bien alimentaires locaux mis en vente par le commerce en Sardaigne aurait doublé, passant de 16 % à 30 %.
  2. Il est un outil de résilience pour les entreprises, avec un effet contra-cyclique avéré. En effet, si on prend le cas du WIR, il apparaît que les PME ont logiquement tendance à augmenter leur transaction en WIR lorsque les conditions du crédits se dégradent. Notons que cet aspect de la résilience en tant de crise vient d’être récemment souligné par une étude de la Caisse des Dépôts et Consignations se référant à l’activité de la SCIC France Barter. Selon cette étude, les prestations de « bartering » proposées par la coopérative ont « constitué une solution de résilience importante suite au ralentissement économique causé par la crise sanitaire du Covid-19, la plupart des petites et moyennes entreprises rencontrant des problématiques de trésorerie.

Par rapport au positionnement de ce projet de recherche sur la faisabilité d’un système « barter » il est d’abord constaté qu’une condition importante de réussite d’un tel système réside dans le maillage des relations d’approvisionnement et/ou de sous-traitance entre les entreprises. En effet, toutes les entreprises participantes au réseau « barter » doivent être en mesure de vendre et d’acheter en son sein . Deux questions se posent alors. Savoir d’abord si, à l’heure actuelle, les relations d’approvisionnement et/ou de sous-traitance sont suffisamment denses à l’échelle d’Iparralde pour que le démarrage d’un système « barter » paraisse pertinent pour un minimum d’entreprises. Déterminer ensuite vis-à-vis de l’avenir, quel est à l’échelle d’Iparralde, le potentiel de densification de ces relations d’approvisionnement et/ou de sous-traitance qui sous-tendrait le développement futur du système « barter ».

C’est par rapport à ce double questionnement que le projet d’étude entend analyser la faisabilité d’un système “barter transfrontalier” qui se structurerait dès le départ à l’échelle du Pays Basque Nord et du Pays Basque Sud. De plus, le projet d’étude entend poser comme critère incontournable une stricte comptabilité d’un éventuel système « barter » avec la dynamique de l’Eusko.

Le projet de recherche sera mené par l’Institut de formation créé par Euskal Moneta, l’Institut Bihar, en partenariat avec des chercheurs universitaires : Yannick Lung de l’Université de Bordeaux IV, spécialisé en économie industrielle ; Massimo Amato de l’Université de Bocconi à Milan, chercheur en économie monétaire et financière, et spécialiste du Sardex ; Oier Onaindia de l’Université de Mondragon, du département économie et finance du centre MIK (Mondragon Innovation & Knowledge).

Cette équipe de recherche s’appuiera sur des structures proches des entreprises. C’est ainsi que HEMEN Elkartea pour Iparralde et Olatukoop pour Hegoalade ont été contactés pour que ce projet, dès sa phase d’étude puisse tester les réactions des acteurs du territoire : les entreprises.

Pour HEMEN ce projet semble très innovant et aussi structurant car il permettra d’accroitre sensiblement les relations inter-entreprises de part Euskal Herri.

Les entreprises de notre réseau seront sollicitées au fur et à mesure que l’étude avancera…

05- Oct2022
Par: Hemen
234 Views

ETXALDE: Ni propriétaire, ni locataire, tous habitants

Voici un projet innovant qui va permettre à la population de s’approprier des logements et ainsi se sortir des griffes du marché spéculatif.

En voici les fondements :

Accession au logement

Permettre l’accession au logement à la population fragilisée,par cession d’usufruit,en localisant les acquisitions sur l’espace littoral du Pays Basque et sa zone intérieure proche.

Formation à l’usufruit

Accompagner Les Occupants à L’entretien Des Logements Et au développement des collaborations de voisinage. Tendre vers des bâtiments à énergie positive.

Créer un réseau collaboratif

Promouvoir ce modèle d’accession. Accompagner d’autres projets portés par d’autres collectifs.

Rédiger un référentiel documenté transférable. Créer un réseau collaboratif.

Etxalde est née en 2006 d’une réflexion sur l’accès au logement pour tous.

Logement à usage d’habitation ou de tout type d’activité. 12 lots ont été acquis en 2007.

Partant du constat que l’évolution du marché immobilier au Pays Basque limitait fortement la capacité de certains acteurs à pouvoir se loger, un collectif d’acteurs d’origines diverses (entrepreneurs de PME, enseignants, acteurs du logement social, professionnels de l’immobilier,

retraité, …) a souhaité se saisir du sujet et proposer une manière d’y répondre sur le principe des «communs ».

A  l’image de l’ancien partage intergénérationnel de la maison*, la SCIC ETXALDE propose une nouvelle conception de la propriété sous la forme d’un bien commun.

*Etxe: maison basque qui abritait 3 générations élargies sous son toit et dont les occupants prenaient le nom.

Etxalde porte alors la nue-propriété du bien et l’usufruit revient au futur occupant.

Ce dernier veille à l’entretien de son logement ainsi qu’au vivre ensemble dans son immeuble.

La détention du bien par Etxalde, personne morale, permet de ne pas avoir à le remettre sur le marché au décès de ses occupants.

La propriété privée en communs est protégée de l’inflation des valeurs immobilières.

Les habitants se trouvent en sécurité, avec possibilité de choisir leur successeur.

HEMEN elkartea accompagne ETXALDE dans la structuration de la coopérative puis dans l’élaboration de campagnes d’information et d’adhésion sur tout Iparralde.

Une opportunité d’acquérir un bien sur la commune du Boucau cet été est venue précipiter une campagne d’adhésion qui devra permettre à la population de se rendre collectivement propriétaire d’un immeuble et ainsi le sortir du marché spéculatif.

12 logements seront proposés à leurs occupants pour qu’ils en deviennent usufruitiers et plus de simples locataires.

Pour tous renseignement: www.etxalde.eu

05- Oct2022
Par: Hemen
161 Views

FABLABEA à HASPARREN

Né de la rénovation d’un four à pain par des moyens numériques et artisanaux, et de la volonté de deux Hazpandars de faire revivre un lieu unique et chargé d’Histoire, FabLabea est un “tiers lieu” ouvert au public qui permettra au plus grand nombre de pouvoir fabriquer par eux-mêmes, et avec le concours des membres de l’association, des objets divers et variés. De plus, un parc informatique important permettra de s’initier à l’informatique, au numérique, et aussi d’utiliser des logiciels professionnels.

Pour ceux qui se posent des questions du genre:

A quoi sert une imprimante 3D ? Puis-je être comptable le lundi et scientifique le jeudi soir ?

Comment fabriquer des objets aussi divers que complexes ?

Comment créer mon livre de recettes numérique pour transmettre mes spécialités à mon petit-fils ?

Comment maîtriser la cuisson au four à bois ? Comment sortir des populations de l’illectronisme ?

 FABLABEA est le lieu où il faut se rendre pour partager ses envies de création et réalisation. Professionnels et particuliers y sont les bienvenus.

HEMEN elkartea s’est engagée dans cette aventure et est membre du conseil d’administration de l’association. De plus, HEMEN a proposé ce projet à XEDEBAT afin de monter une campagne de financement participatif. Fort des 2 succès précédents qui ont initié le parcours de Xedebat, c’est maintenant la troisième campagne en cours qui va s’achever le 15 octobre prochain.

Cette campagne  Xedebat permettra à l’association d’acquérir le matériel professionnel nécessaire.  Le franchissement du deuxième palier sera synonyme d’équipement de premier plan.

Et c’est une première dans le crowdfunding :Xedebat

la possibilité du don en eusko.

 Pour tous renseignements sur le projet:

Site internet: https://fablabea.eus/fr/

et sur la campagne: Xedebat

05- Oct2022
Par: Hemen
272 Views

Rentrée 2022 à HEMEN, de nouveaux projets et une équipe à renforcer

Après un été particulièrement chaud et sec, tout le monde a repris ses activités.

Cette année encore de nouvelles incertitudes viennent perturber la confiance des habitants d’Iparralde.

C’est justement le moment que choisissent les plus audacieux pour s’engager dans de nouveaux projets structurants pour l’ensemble des citoyens.

HEMEN suit ces initiatives de près et accompagne les porteurs de projets.

C’est ainsi que vous verrez plus bas comment HEMEN est entrée dans le conseil d’administration de “FABLABEA” le premier Fablab public d’Iparralde

Pour le projet Etxalde, HEMEN est missionnée pour aider à lancer une campagne de financement exceptionnelle qui permettra de sortir du marché spéculatif un immeuble de 12 logements sur la côte basque.

Au niveau transfrontalier, Hemen est associée à une équipe de recherche sur la faisabilité d’un espace d’échanges inter-entreprsises à l’échelle d’Euskal herri appelé Eusko Barter

Pour mener à bien ces projets , l’équipe permanente de HEMEN devra s’étoffer et une offre d’emploi est à pourvoir au plus vite.

Nous développerons tous ces sujets et quelques autres dans les articles ci-dessous.

Bonne lecture.

09- Jan2022
Par: Hemen
710 Views

Hemen relance les réunions locales avec Xedebat: rejoignez-nous !

2022 nous arrive, avec une forte envie de revivifier, de redynamiser notre collectif de personnes attachées au territoire d’Ipar Euskal Herri et soucieuses de participer activement au développement soutenable de ce dernier.
Souhaitons-nous donc réciproquement beaucoup d’énergie et d’intelligence collective pour aller de l’avant dans nos projets.
Nous devons désormais nous inscrire, c’est la conviction de Hemen, dans le cadre de la Transition Écologique, Énergétique, et Sociale. C’est pourquoi Hemen s’est lancée en 2019 dans l’animation du projet Xedebat soutenu par le service TEE de la Collectivité Pays Basque (CAPB).
Son objectif était de doter le Pays Basque d’un outil bilingue de crowdfunding  permettant à la population de découvrir et de soutenir des projets collectifs concernant ce territoire.
Au travers de réunions locales et du site bilingue www.xedebat.eus, nous souhaitons que la population locale redécouvre et soutienne tous les acteurs locaux qui depuis un nombre d’années plus ou moins important, s’efforcent de créer des emplois, de favoriser les circuits courts de financement et de consommation, de développer les principes de l’économie sociale et solidaire, de mettre en œuvre une économie circulaire et plus écologique et solidaire.
Nous souhaitons aussi que ces acteurs locaux interagissent pour partager leurs savoirs et savoir-faire, pour produire de manière collaborative des ressources qui peuvent être mises à disposition des uns ou des autres…L’idée étant de tendre vers un écosystème coopératif territorial.
La « communauté Xedebat »  regroupe à l’heure actuelle une dizaine d’associations, ou scop ou SCIC  (Hemen, les CLEFE, IKPB 58, BLE, ALB, Andere Nahia, Etxalde, Euskal Moneta, Oasis du tendre vers, Sabaia, Ethico Plus, Fablabea…) et grandit de jour en jour en intégrant les nouvelles équipes porteuses de projets.
Elle s’est dotée d’un outil bilingue de crowdfunding (www.xedebat.jadopteunprojet.com) qui va permettre à la population de découvrir et de soutenir des projets collectifs concernant ce territoire..
Nous devons absolument faire en sorte que les deux équipes concernées atteignent leur objectif (3000 € pour Sabaia, 5000 € pour Ethico plus) car d’autres projets intéressants arriveront par la suite (Fablabea, La maison des semences de BLE, Etxalde,…). Un succès pour les premiers sera un encouragement pour les suivants et aussi une bonne expérience à analyser pour faire mieux par la suite. C’est pourquoi
nous vous convions à une réunion d’échanges sur les 2 premiers projets qui aura lieu le mercredi 19 janvier à 19h à Eusko Ikaskuntza.
Elle sera suivie de deux autres réunions dans l’intérieur du Pays Basque qui vous seront annoncées.
Ce sera l’occasion de réunir la communauté Xedebat et pour ceux qui le veulent, d’apporter directement leur contribution financière aux projets actuels. Nous aurons le plaisir aussi de fêter tous ensemble le démarrage de l’année 2022 autour du pot de l’amitié !

03- Nov2021
Par: Hemen
671 Views

NOVEMBRE , le mois de l’ESS

HEMEN Elkartea participe à une journée de rencontre et de reflexion sur (léconomie transformatrice.

Venez apporter votre contribution. L’entrée est gratuite mais se fait sur inscription.

https://framaforms.org/inscription-inskripzio-erregistroa-1634538048

03- Nov2021
Par: Hemen
696 Views

Initiative Territoriale pour l’Emploi :

Il s’agit d’un forum dématérialisé de l’emploi.
Hemen travaille en partenariat avec  Andere Nahia et Atelier Lan Berri à la mise en place d’une plateforme informatique qui va mettre en relation les entreprises et les postulants à un emploi  tous les 15 jours pendant 2 h.
Les entreprises se présentent par le biais d’une vidéo, les candidats également, et pendant ces 2 heures, on leur donne l’occasion de faire une Visio en direct autour de postes de travail à pourvoir.
Par cette action nous associons l’utilisation d’outils numériques aux possibilités d’échanges directs, un bon mix Technologie + Relations Humaines.
Le travail en partenariat avec les  centres d’appui est une expérience très prometteuse.
Nous démarrons avec l’Odace, Aldatu et Indar. Pour ce connecter, une seule adresse:
https://forum-emploi-paysbasque.eus/

02- Nov2021
Par: Hemen
443 Views

Communauté Xedebat

Dans le Le crowdfunding de projets collectifs en Iparralde a enfin sa plateforme territoriale: xedebat.jadopteunprojet.com . 3 projets seront prochainement dévoilés qui de l’intérieur du pays basque vers sa partie urbanisée permettront d’illustrer les différentes facettes de la transition écologique et énergétique.
C’est d’ailleurs à ce titre que Xedebat a reçu le soutien de la Communauté d’Agglomération Pays Basque dans son volet des circuits courts, ici financiers.
Mais la base de la démarche Xedebat est de construire cette communauté de donateurs qui veulent donner une impulsion à des projets créateurs de lien social. Ce n’est que le début et c’est pour bientôt!

02- Nov2021
Par: Hemen
356 Views

HEMEN dans le plan Climat de la CAPB :

HEMEN a soumis un questionnaire aux entreprises de son réseau (une soixantaine).

Il s’agit de sonder les pratiques des entreprises du territoire en lien avec les considérations d’ordre environnemental et aussi social.

Hemen propose d’évaluer les usages dans les entreprises afin de pouvoir initier un plan d’actions en vue d’améliorer ces pratiques.

HEMEN les accompagne les entreprises dans la rédaction des réponses : une aide leur est proposée afin de déterminer un plan de route pour que les entreprises puissent s’engager dans l’amélioration des pratiques.

Un parcours d’amélioration est construit avec les entreprises au cas par cas avec des objectifs planifiés et un suivi des réalisations sera mis en place.

L’objectif ultime sera de présenter aux décideurs locaux les engagements des entreprises et de mettre en évidence les freins éventuels à la mise en œuvre de bonnes pratiques pour lesquelles la force publique pourrait jouer un rôle.

La participation de HEMEN au conseil de développement nous a permis de bien comprendre les enjeux du plan climat et de trouver des champs d’applications accessibles aux entreprises.