CLEFE

Le C.L.E.F.E.

Le micro-crédit dédié aux femmes

Le CLEFE est un groupe de 5 à 20 personnes, femmes ou hommes, qui décident de mettre en commun une épargne pour aider des créatrices d’entreprise situées dans leur secteur géographique. Chaque membre du CLEFE épargne pendant 12 mois au moins, une somme qui va, en moyenne, de 15 à 50 euros par mois.

Au bout d’un an, ou parfois plus, si les membres en décident ainsi, l’argent est prêté à une créatrice d’entreprise sans exigence d’apport personnel ou de caution : il sert à financer des besoins en fonds de roulement ou des besoins de trésorerie et peut jouer ainsi un effet de levier auprès des institutions financières classiques.

Un CLEFE est créé pour:

Aider un projet connu au départ
Constituer un capital et ensuite chercher des projets portés par des créatrices
10
CLEFE en activité
65
entreprises en activité
125
Emplois créés

HISTORIQUE

Le CLEFE est un outil financier créé en 1989 par l’association parisienne RACINES (Réseau d’Accompagnement des Créations et Initiatives avec une Nouvelle Epargne de Solidarité), au service des femmes qui rencontrent des difficultés à trouver des financements pour leurs projets, et dans le cadre d’un programme européen NOW.

En 1997, Hemen, qui a eu l’occasion de rencontrer des membres de RACINES, décide de se lancer dans un partenariat avec cette association. Une nouvelle commission appelée
« Entreprendre au féminin » est chargée de lancer une opération ALFE (Accompagnement Local de Femmes qui Entreprennent), qui combine la création de CLEFE avec la mise sur pied par ACCEA LAN BERRI d’un stage de formation à la création d’entreprise pour des porteuses de projet.

Depuis cette date, le nombre des CLEFE a augmenté progressivement et ACCEA LAN BERRI, devenu en 2010 Atelier LAN BERRI, a poursuivi l’organisation de stages en direction des femmes créatrices d’entreprise.

LES CLEFE « 20 ans d’existence » – Télécharger 

LOCALISATION DES CLEFE

LISTE DES PROJETS SOUTENUS

NOS PARTENAIRES

1
2
3
4

Venez nous rejoindre, plus que jamais il faut être solidaire et créatif !